Qu'est ce qu'un maître d'apprentissage ?

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, la personne directement responsable de la formation de l’apprenti et assumant la fonction de tuteur est dénommée “ maître d’apprentissage ”.

Le maître d’apprentissage a pour mission de contribuer à l’acquisition par l’apprenti dans l’entreprise des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparés, en liaison avec le CFA.

L’employeur doit permettre au maître d’apprentissage de dégager sur son temps de travail les disponibilités nécessaires à l’accompagnement de l’apprenti et aux relations avec le CFA. Il veille à ce que le maître d’apprentissage bénéficie de formations lui permettant d’exercer correctement sa mission et de suivre l’évolution du contenu des formations dispensées à l’apprenti.

Conditions de compétence professionnelle pour être maître d'apprentissage

Les conditions de compétence professionnelle pour être maître d'apprentissage sont définies par convention ou accord collectif de branche dont l'entreprise relève. A défaut de convention ou d'accord collectif de branche, le maître d'apprentissage doit remplir les conditions suivantes :

  • être titulaire d'un diplôme, ou titre, du même domaine professionnel et d'un niveau au moins équivalent à celui visé par l'apprenti et d'une année d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti,
  • ou
  • justifier de deux années d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti être d'un niveau au moins équivalent.»

Le nombre maximal d'apprentis ou d'élèves de classes préparatoires à l'apprentissage pouvant être accueillis simultanément dans une entreprise ou un établissement est fixé à deux pour chaque maître d'apprentissage, plus éventuellement un apprenti "redoublant".

Article R6223-22

Rappel Réglementaire des missions du maître d'apprentissage

L'article L6223-1 du code du travail précise que « toute entreprise peut engager un apprenti si l'employeur déclare prendre les mesures nécessaires à l'organisation de l'apprentissage et s'il garantit que l'équipement de l'entreprise, les techniques utilisées, les conditions de travail, d'hygiène et de sécurité, les compétences professionnelles et pédagogiques ainsi que la moralité des personnes qui sont responsables de la formation sont de nature à permettre une formation satisfaisante ».

L'article L6223-2 du code du travail mentionne que c'est l'employeur qui inscrit l'apprenti dans un centre de formation d'apprentis assurant l'enseignement correspondant à la formation prévue au contrat.

Le choix du centre de formation d'apprentis est précisé par le contrat d'apprentissage.

Selon l'article L6223-3 du code du travail « L'employeur assure dans l'entreprise la formation pratique de l'apprenti. Il lui confie notamment des tâches ou des postes permettant d'exécuter des opérations ou travaux conformes à une progression annuelle définie par accord entre le centre de formation d'apprentis et les représentants des entreprises qui inscrivent des apprentis dans celui-ci».
Enfin « l'employeur s'engage à faire suivre à l'apprenti la formation dispensée par le centre et à prendre part aux activités destinées à coordonner celle-ci et la formation en entreprise. Il doit inscrire et faire participer l'apprenti aux épreuvesdu diplôme ou du titre sanctionnant la qualification professionnelle prévue par lecontrat »

Les missions du maître d'apprentissage (article L6223-5 du Code du Travail.)

Le maître d'apprentissage est la personne directement responsable de la formation de l'apprenti et assumant la fonction de tuteur est dénommée maître d'apprentissage.

Le maître d'apprentissage, dans la cadre du parcours de formation de l'apprenti, est donc celui qui :

  • accueille l'apprenti dans l'entreprise,
  • présente le personnel et les activités de l'entreprise à l'apprenti,
  • informe l'apprenti de l'ensemble des règles et usages internes à l'entreprise,
  • accompagne l'apprenti dans la découverte du métier,
  • organise et planifie le poste de travail de l'apprenti,
  • permet à l'apprenti d'acquérir les savoirs professionnels nécessaires à l'exercice du métier,
  • s'informe du parcours de formation de l'apprenti au CFA et des résultats obtenus,
  • accueille le formateur du CFA responsable du suivi de l'apprenti en entreprise,
  • évalue l'acquisition des compétences professionnelles de l'apprenti

Il doit donc, pendant toute la durée du contrat d'apprentissage, permettre à son apprenti de développer ses propres capacités professionnelles et suivre son évolution professionnelle et scolaire. Il est l'interlocuteur du CFA.

Pour tenir véritablement son rôle auprès de l'apprenti, le maître d'apprentissage doit connaître l'environnement réglementaire du contrat d'apprentissage et appréhender parfaitement sa fonction professionnelle et formatrice. [Source : www.travail.gouv.fr ]

------------------ annonces Google ----------------
...

LE CFA QUI BOUGE

CFAR Don Bosco

Nice(06)

Forum de l'apprenti

La dernière question: "Après une première rupture, le CFA refuse mon admission pour un nouveau contrat d'apprentissage"

Bonjour, Courant Octobre 2020, j'étais entrée en formation via Pôle-Emploi dans un centre de formation. Pour raison médicale suite au Covid et conf ..

...

  T U B E   

Apprentis du BTP et fiers de l'être

16/11/2018
Les apprentis des métiers du bâtiment et des travaux publics ont le vent en poupe! Paul Meilhat arrive en vainqueur de la Route du Rhum à bord de SMA Apprentis du BTP ...

Le budget des CFA en ligne de mire du gouvernement ? Bourdin Direct

19/11/2020
Elizabeth Borne, Ministre du travail, invitée de Bourdin jeudi 19 nov rassure les CFA qui craignent la réduction des aides : "Nous ne prendrons aucune décision qui casse la dynamique de l'apprentissage, on continuera à soutenir les CFA... "...

Code de la route au lycée et au CFA refusé par les députés

29/11/2019
Passage du code de la route au lycée et au CFA: la proposition de loi socialiste a été rejetée par les députés en commission.
Salaire de l'apprenti: indicateur 2020
Moins de 18 ans 18 à 20 ans 21 ans à 26 ans
1ère année 416 € (27% SMIC) 662 € (43% SMIC) 816 € (53% SMIC)
2ème année 601 € (39% SMIC) 785 € (51% SMIC) 939 € (61% SMIC)
3ème année 847 € (55% SMIC) 1 032 € (67% SMIC) 1 201 € (78% SMIC)
Salaire de l'apprenti de 26 ans et + : 1 540 €