Les apprentis célèbres: Ambroise Paré

Ambroise Paré est le parfait exemple de l'autodidacte. Celui qui écrivait "je le pansai, Dieu le guérit" ne connaissait ni le latin, ni le grec et reconnaissait n'avoir même jamais lu Galien…

Fils d'un barbier de Laval, Ambroise Paré naît à Bourg-Hersent en 1510 (ou peut-être 1517). Ayant appris à lire et à écrire chez un chapelain, il entre comme marmiton auprès de la comtesse de Laval avant de devenir l'apprenti de maître Vialat, barbier ordinaire du comte.

En 1529, il entre à l'Hôtel-Dieu de Paris où il apprend la médecine et pratique de nombreuses dissections. Durant trois ans, Paré côtoie "tout ce qui peut être d'altération et maladies au corps humain"

A la fin de ses études, il s'attache au service du duc de Montejean, colonel général d'infanterie et devient chirurgien militaire. Sur les champs de bataille, Ambroise Paré se livrera à de nombreuses expériences et découvre de nouvelles techniques chirurgicales.

Au lieu de cautériser une plaie au fer rouge et à l'huile bouillante comme c'était l'usage, il expérimente un baume un mélange de jaune d'œuf, d'huile de rosat et de térébenthine. A sa grande surprise, les malades ainsi traités ne présentent plus les douleurs, inflammations et fièvres qui suivaient immanquablement les soins.

Dès lors, il décide "de ne jamais plus brûler aussi cruellement les pauvres blessés". De sa campagne d'Italie, il ramène également la recette d'un baume : la fameuse huile dite "des petits chiens" à base de chiots nouveau-nés bouillis dans l'huile de lys avec des vers de terre et de la térébenthine!

Le maréchal de Brissac ayant reçu une balle dans l'épaule impossible à retrouver, Paré a l'idée de replacer le blessé dans la position exacte qu'il occupait au moment de l'impact. Il déniche alors facilement le projectile que l'on retire aussitôt.

Au siège de Danvilliers, il doit amputer l'un des gentilshommes de l'armée du comte. Plutôt que d'appliquer le fer rouge pour éviter l'hémorragie, il tente sa nouvelle méthode et ligature les artères du blessé, qui se rétablira.

Il mourra le 20 décembre 1590 et sera enterré lors de grandes funérailles à l'église Saint-André-des-Arts de Paris. Celui qui avait osé répondre à Charles IX qui lui demandait de mieux le traiter que les pauvres de l'hôpital : "c'est impossible, Sire, parce que je les soigne comme des rois", laissait une œuvre entièrement dédiée au soulagement des souffrances de ses semblables.
[Source : infoscience.fr ] Sites : wikipedia

Les apprentis célèbres

  • Stéphan Eicher
  • Daniel Auteuil
  • Frédéric Diefenthal
  • André Bourvil
  • Ambroise Paré
  • Suzie Delair
  • Michel Bouquet
  • Fabrice Luchini
  • William Shakespeare
  • Aimé Jacquet
  • Gaston Lenôtre
  • Michael Schumacher
  • Georges Harrison
  • Jean-Jacques Rousseau
...

Le CFA qui bouge

Université de La Rochelle Pôle Alternance

La Rochelle(17)

Forum de l'apprenti

La dernière question: "durée travail et congés"

Bonjour en alternance BTS tourisme auprès d'une mairie, je travaille bien plus que 35h/semaine et tous les dimanches et fériés quand je ne suis pas e ..

...

  T U B E   

Ce que la réforme va changer pour les apprentis

Réforme de l'apprentissage 2018. Aurélien Cardiou, président de l'Association Nationale des Apprentis de France te dit tout sur ce qui va changer pour toi, apprenti !

« Il n'y a pas photo ! »

Réforme de l'apprentissage: Philippe Varin, président de France Industrie, devant les sénateurs, plaide pour le rapprochement des lycées professionnels avec les CFA : compte tenu du succès de l'employabilité des apprentis: "il n'y a pas photo !"

Gowizapp pour faciliter la communication Apprenti/Maître d'apprentissage

GoWizApp est une application mobile qui permet à un Maître d’Apprentissage de lister et de planifier les besoins en compétences que son apprenti doit acquérir. Un moyen de rendre plus efficace la relation Maître d'apprentissage / Formateur / Apprenti