L'aide au recrutement des apprentis est étendue aux Masters

Le premier Ministre, Jean Castex, lors son allocution à Besançon, au CFAI de Franche-Comté, jeudi 23 juillet 2020.

Aide à l'embauche de 8.000 € euros pour les apprentis de plus de 18 ans

« Les entreprises qui recruteront un apprenti du 1er juillet au 28 février 2021 bénéficieront d'une aide élargie à l'embauche de 8.000 € euros pour les majeurs entre 18 et 30 ans et 5.000 € pour les mineurs de moins de 18 ans. »

Juste avant qu'elle ne quitte ses fonctions de ministre du travail, Murielle Pénicaud a annoncé cette aide exceptionnelle, qui se substitue à l’aide unique aux employeurs d’apprenti pour la première année d'un contrat.

En première lecture l'aide était assortie de conditions : elle devait concerner les entreprises qui recruteront des apprentis préparant des diplômes inférieurs ou égal au niveau de la licence professionnelle.

De nombreuses voix se sont élevées contre cette décision qui excluait les embauches d'apprentis en Master.

« L'apprentissage ça marche très bien ! »

Le premier ministre Jean Castex qui considère que « l'apprentissage ça marche très bien ! », n'a pas évoqué la question le 23 juillet dans son allocution sur l'emploi des jeunes à Besançon.

Mais la proposition d'étendre la mesure aux apprentis en Master a fait son chemin, elle été bien accueillie au Sénat et l'assemblée nationale a retenu la proposition des sénateurs. L’article 27 de ce texte, définitivement adopté par le Parlement ce jeudi 23 juillet, prévoit désormais que cette aide soit versée aux entreprises recrutant des apprentis préparant “un diplôme ou un titre à finalité professionnelle équivalant au plus au niveau 7 du cadre national des certifications professionnelles”, soit au niveau du master. (voir le lien vers l'article 27 du projet de loi).

La valse des milliards !

« On va mettre le paquet ! » : annonce Jean Castex qui a détaillé les mesures de son gouvernement pour aider les jeunes en prévision de cette rentrée qui s'annonce difficile : « un seul chiffre, les dépenses que l'Etat consacre aux questions d'emploi, de qualification ou de formation des jeunes est de l'ordre de 3 milliards et demi d'euros. [...] A cela nous allons ajouter 6 milliards et demi d'euros, dans le cadre du plan de relance. »

Un budget assez colossal de près de 10 milliards d'euros au total, rendu possible « grâce à l'accord historique, que le président français et la chancelière allemande ont obtenu sur le plan européen ! », selon le premier ministre.

Le premier ministre confirme ainsi la déclaration d'Emmanuel Macron à Chambord en juillet : « Aucun jeune dans la République sans solution ». Le gouvernement étend l'exonération de charge de 4 000 euros pour l'embauche d'un jeune de moins de 25 ans, qui sera portée jusqu’à un salaire équivalant à deux Smic, soit un peu plus de 3 000 euros mensuels.

Cette dépense exceptionnelle devrait également couvrir le financement de 200 000 places dans des formations qualifiantes supérieures pour les jeunes diplômés, ce qui pourrait retarder leur arrivée sur le marché du travail en leur permettant d'effectuer un semestre ou une année d'études en plus.

Et aussi, pour les jeunes les plus éloignés de l'emploi, 300 000 parcours sur mesure seront proposés à travers notamment les Contrats initiative emploi ou les Garanties jeunes.

Et enfin le service civique (140 000 jeunes), avec 100 000 missions supplémentaires dans des associations. Environ 20 000 jeunes pourront en profiter dès septembre et 80 000 en janvier prochain.

Votre avis:

VOTRE AVIS
1/ Donnez une note d'humeur sur cette info.
2/ Ecrivez et postez votre avis (1500 caractères max)
------------------ annonces Google ----------------
...

LE CFA QUI BOUGE

CFA Agricole Public des Hauts-de-France

Airion (60)

Forum de l'apprenti

La dernière question: "Entretien validation période d'essai"

Bonjour. Cela fait à peu prêt 18 mois que je suis en apprentissage. A cause de plusieurs facteurs, je n'ai pas pu organiser l'entretien de fin de ..

...
Salaire de l'apprenti: indicateur 2021
Moins de 18 ans 18 à 20 ans 21 ans à 26 ans
1ère année 42 € (27% SMIC) 668 € (43% SMIC) 824 € (53% SMIC)
2ème année 606 € (39% SMIC) 793 € (51% SMIC) 948 € (61% SMIC)
3ème année 855 € (55% SMIC) 1 042 € (67% SMIC) 1 213 € (78% SMIC)
Salaire de l'apprenti de 26 ans et + : 1 555 €