Qui prendra la suite?
Télé-réalité dans l'artisanat, la passion est dans le pré

Qui prendra la suite de cet artisan, son métier et son savoir-faire ? Les candidats en compétition doivent convaincre sur France 3.

« Ils sont ébéniste, confiseur, luthier, potier, artisan-fromager ou maître-verrier. Ces femmes et hommes ont un point commun : tous sont des artisans passionnés qui souhaitent transmettre leur savoir. Ces six professionnels [..] vont rencontrer des candidats qui ont la volonté ou le savoir-faire pour se lancer dans l'artisanat. Tour à tour, ces candidats sont jugés sur leur motivation et testés sur le terrain. »

C'est avec ce prologue que France 3 présente l'émission "Qui prendra la suite", dont le ton et la manière ressemble beaucoup à « L’Amour est dans le pré », l’émission de rencontres de M6.

France 3 met le paquet

L'émission est bien faite et agréable à voir, avec une technique de prise de vue digne de la meilleure novela brésilienne. France 3 met le paquet pour tenir le rang face aux géants français de la télé-réalité, mais avec un sujet moins vendeur que le sexe et l'amour: trouver du boulot dans l'artisanat!

Courageux pari de la chaîne publique qui fait un score médiocre lors de sa première diffusion vendredi dernier. Face à "Koh-Lanta" à la même heure sur TF1, on peut le comprendre ! Mais ceux qui l'ont regardé y reviendront sans doute, la sincérité des employeurs artisans et des candidats ne fait aucun doute et la bêtise n'est pas invitée dans ces échanges souvent émouvants et parfois tendus.

Soyez proactif!

Un face à face où l'on voit bien la difficulté pour l'employeur d'évaluer un candidat qui, de son côté, peine à se montrer persuasif. Bien sûr, on peut opposer que l'enjeu n'est pas le même pour un candidat jouant son avenir, ses ressources vitales et un artisan pour qui le risque serait un investissement gâché et du temps perdu. Cependant, tous deux redoutant la déception, la vérité de leur engagement est palpable et si la passion n'est pas dans le pré, elle est dans la lucarne!

Voilà un petit morceau de télé-réalité utile, pas seulement pour les candidats qui seront engagés à l'issue de ce recrutement très médiatique, mais aussi pour le spectateur qui peut y gagner une salutaire inspiration le jour où il se trouvera dans la même situation! On comprend l'importance de bien préparer son rendez-vous et d'étudier l'entreprise avant de s'y aventurer. Anticiper sur les besoins de l'employeur, appréhender ses motivations, pour mieux y répondre.

Un plaidoyer pour une méthode dite "proactive" qu'encourage la lecture d'un ouvrage instructif: « Apprentissage : ce que veulent les jeunes et les entreprises (L'Harmattan) », par Dominique Ledogard, qui démontre la force d'une telle préparation, expérimentée avec succès auprès des apprentis d'Île de France.

L'émission continue sur France 3, vendredi à 20H40, où devrait se dénouer l'intrigue et l'incertitude qui pèse encore sur le choix des derniers candidats, dur dur! ..

Votre avis:

  • Avis (5) de : Milou (Mercredi 8 novembre 2017)

    Pas facile de ne pas se tromper quand on est artisan avec deux employés! La formation d'un apprenti prend du temps, mais ça vaut le coup..

  • Avis (5) de : Isa (Mercredi 8 novembre 2017)

    Super émission!

  • Avis (5) de : Max (Lundi 13 novembre 2017)

    Il faut être motivé pour convaincre!

  • Avis (5) de : Joachim (Lundi 13 novembre 2017)

    En effet, difficile de tromper sur sa motivation!

  • Avis (5) de : Max (Lundi 13 novembre 2017)

    Vivement le prochain numéro!

VOTRE AVIS
1/ Donnez une note d'humeur sur cette info.
2/ Ecrivez et postez votre avis (1500 caractères max)
...

Le CFA qui bouge

CFA IGS

Paris(75)

Forum de l'apprenti

La dernière question: "Date de début de Rémunération."

Bonjour, Mon contrat d'apprentissage à débuté au 24 septembre 2018 (hier). La promesse d'embauche a été établie en juillet. Je commencerai ..

...

  T U B E   

Ce que la réforme va changer pour les apprentis

Réforme de l'apprentissage 2018. Aurélien Cardiou, président de l'Association Nationale des Apprentis de France te dit tout sur ce qui va changer pour toi, apprenti !

« Il n'y a pas photo ! »

Réforme de l'apprentissage: Philippe Varin, président de France Industrie, devant les sénateurs, plaide pour le rapprochement des lycées professionnels avec les CFA : compte tenu du succès de l'employabilité des apprentis: "il n'y a pas photo !"

Gowizapp pour faciliter la communication Apprenti/Maître d'apprentissage

GoWizApp est une application mobile qui permet à un Maître d’Apprentissage de lister et de planifier les besoins en compétences que son apprenti doit acquérir. Un moyen de rendre plus efficace la relation Maître d'apprentissage / Formateur / Apprenti