Harcèlement scolaire : de nouvelles mesures pour mieux protéger les élèves harcelés

crédit pixabay - azmeyart-design

Harcèlement, une calamité sur les réseaux sociaux

Est-il utile de rappeler ce qu'est le harcèlement ? Le phénomène n'est pas nouveau, il existe hélas dans nos écoles depuis longtemps mais la société (école, parents d'élèves) ne s'est vraiment émue de cette violence qu'après les drames qui ont endeuillés les familles des victimes. Notamment le suicide des jeunes Lindsay et Lucas, 13 ans, victimes de harcèlement scolaire, a déclenché une vaste prise de conscience.

Le harcèlement est une forme de violence récurrente qui peut être verbale, physique ou psychologique. À l'école, cette violence est le fait d'un ou de plusieurs élèves envers une victime qui se trouve dans l'incapacité de se défendre. Cela inclut notamment des enfants ou des adolescents qui sont insultés, menacés, battus, poussés ou qui reçoivent de manière répétée des messages injurieux. Avec la constante utilisation des téléphones et des réseaux sociaux, le harcèlement entre élèves qui se prolonge au-delà de l'enceinte des établissements scolaires donne lieu au cyberharcèlement.

Depuis la loi n° 2022-299 du 2 mars 2022, ce phénomène est reconnu comme un délit.

Changement d'école pour les harceleurs plutôt que pour leurs victimes

Jusqu'à présent, il n'était pas possible de transférer un élève d'un établissement scolaire vers une autre école sans le consentement de ses parents.

Deux décrets publiés le 16 août au Journal Officiel permettent désormais d'adopter des sanctions contre un collégien ou lycéen coupable de harcèlement, y compris vis-à-vis d’élèves d'un autre établissement que le leur.

Harcèlement au lycée sanctionné

Ce décret inverse le rapport de force et rend justice à la victime car si le maintien d'un élève harceleur au sein d'un établissement scolaire présente un risque pour la santé ou la sécurité d'autres élèves, le directeur académique des services de l'éducation nationale (DASEN) pourra désormais solliciter le maire afin que l'élève soit exclu (radié) de son école. Une mesure attendue par les familles, obligées le plus souvent d'extraire l'enfant de l'école afin de l'éloigner de son ou de ses harceleurs.

Une telle démarche de transfert vers un autre établissement peut être entreprise si les premières mesures, telles qu'une exclusion de l'école pendant cinq jours, n'ont pas conduit à une amélioration du comportement de l'élève concerné.

L'élève sanctionné fera l'objet, dans son nouvel établissement, d'un suivi pédagogique et éducatif renforcé jusqu'à la fin de l'année scolaire en cours.

Trois numéros pour aider les élèves en danger

  • Le 119 pour les enfants et ados en danger

    Le 119 est ouvert 24 h sur 24, 7 jours sur 7 pour les enfants, adolescents et jeunes majeurs (moins de 21 ans) victimes de violences psychologiques, physiques, sexuelles ou en situation de danger

  • Le 30 18 face au cyberharcèlement

    Le 30 18 est un numéro d’écoute destiné aux jeunes victimes et / ou aux témoins de cyberharcèlement et de toutes formes de violences sur internet : revenge porn, chantage à la webcam, usurpation d’identité, exposition à des contenus violents.

  • Le 30 20 à l’écoute des élèves harcelés à l’école

    Ce numéro s’adresse aux enfants et adolescents victimes de harcèlement à l’école, aux proches témoins de ces situations, aux parents et enseignants.

La réponse de l'administration à propos du harcèlement

Par Edouard Geffray, Directeur général de l'enseignement scolaire, face aux députés de la commission des affaires culturelles le 20 septembre 2023

Votre avis:

VOTRE AVIS
1/ Donnez une note d'humeur sur cette info.
2/ Ecrivez et postez votre avis (1500 caractères max)
------------------ annonces Google ----------------
...

Le CFA à voir

CFA du Commerce et des Services

Blagnac(31)

Forum de l'apprenti

La dernière question: "Rémunération en première année de titre RNCP de niveau 7 après une licence professionnelle"

Bonjour, Je vous remercie par avance pour votre aide. Je suis actuellement en licence pro en alternance, donc rémunéré sur le légal comme une d ..

...
Salaire d'un apprenti : indicateur 2024
Moins de 18 ans 18 à 20 ans 21 ans à 26 ans
1ère année 477 € (27% SMIC) 760 € (43% SMIC) 936 € (53% SMIC)
2ème année 689 € (39% SMIC) 901 € (51% SMIC) 1 078 € (61% SMIC)
3ème année 972 € (55% SMIC) 1 184 € (67% SMIC) 1 378 € (78% SMIC)
Salaire d'un apprenti de 26 ans et + : 1 767 €