• Réponse:

SUJET PRINCIPAL

Suite Rupture de contrat/angoisse à l’idée de retourner travailler

  • apprenti09
  • Posté le 24/07/2023 : 14:03

Suite : Comme j’étais très angoissée en fin de semaine dernière, je suis retournée au même cabinet dans l’espoir d’avoir un autre arrêt, et le médecin m’a fait un arrêt pour anxiété jusqu’au 31 juillet. Après il y a 3 semaines de vacances dans l’entreprise, mais je ne veux pas reprendre tt court. Depuis tout ça et à l’idée de reprendre le travail, je fais des crises d’angoisse, j’ai des migraines, mal au dos, une fatigue qui s’accumule etc. C’est très compliqué au quotidien. Et je ne veux pas continuer à me faire arrêter jusqu’en décembre c’est juste pas possible. J’ai donc envoyé une lettre de rupture à l’amiable à ma directrice qui évidemment n’a pas répondu et ne répondra sûrement jamais. Mon dernier espoir était le médecin du travail que je suis allée voir ce matin mais malheureusement je n’ai pas été déclarée inapte, elle m’a dit que pour le fait que ça se passe mal au boulot il fallait d’abord que je reprenne pour en parler ensuite avec un médecin du travail sauf que je me sens absolument incapable de reprendre, et je suis totalement désemparée. Le rdv a duré 1h, seulement pour parler de mes mains. Par ailleurs, le médecin du travail me proposait juste de mettre des gants pour les massages sauf que je n’ai pas le droit, et elle n’avait pas du tout l’air de m’aider plus que ça. J’ai à nouveau un rdv le 21 août chez le médecin du travail mais ça m’étonnerait que ça donne quelque chose de plus. Je suis désemparée et mon dernier espoir s’est envolé. Cependant je n’ai pas envie de faire d’abandon de poste car je m’inquiète des conséquences. J’aimerais vraiment avoir une solution car tout ça m’angoisse encore plus et c’est un cercle vicieux. J’ai l’impression que je ne pourrai jamais me défaire de cette entreprise toxique. Merci à ceux qui m’auront lu et j’espère pouvoir trouver des solutions grâce à vous.

DERNIERES REPONSES

  • LAPP
  • Posté le 26/07/2023 : 22:42

Hello,

Autre solution, tu vas voir ta patronne et tu lui annonces que tu es sur le point de la dénoncer aux prud'hommes pour harcèlement et détournement de l'objet du contrat (tu ne fais pas le travail qui correspond à ta formation). Cependant tu es prête à accepter une rupture d'un commun accord pour en finir maintenant ....

Les patrons n'aiment pas les Prud'hommes :)

...

Le CFA à voir

Pôle Formation-UIMM Occitanie (CFA de l'industrie) Site de Figeac

Cambes(46)

------------------ annonces Google ----------------