Mon employeur a changé ma journée de travail en jour de congé !

  • apprenti09
  • le 17/11/2023 à 02:54
Bonsoir,

(Je m’excuse encore pour tous ces posts mais j’ai vraiment besoin qu’on me réponde afin d’être enfin fixée).

* Dernière question : Un samedi où nous travaillions avec ma collègue (nous, les apprenties, nous étions toujours seules à travailler les samedi pendant que les autres salariés et nos patrons étaient en week end) nous avons eu l’impossibilité d’entrer car la patronne avait totalement fermé l’entreprise et nous n’avions aucun moyen d’entrer (habituellement notre badge suffisait). Nous avons attendu plusieurs heures dans le froid et avons finies chacune par rentrer chez nous. La patronne, le lundi avait dit qu’il n’y avait pas de problème et qu’elle nous paierait quand même cette journée. Cependant, lorsque j’ai eu mon bulletin de paye, j’ai remarqué qu’elle m’avait compté la journée comme une journée de congé prise (Or les dates étaient fixées par la patronne et cette date n’était pas dedans bien sûr). A-t-elle le droit de faire ça ? 

Ps : Si il nous reste 6 jours de congés et qu’on a quand même les 15 jours de congés de l’entreprise (comme j’ai eu cet été en août), les jours de congés que l’on n’a pas sont comptés comme des jours de congés sans solde ?
 
Merci pour votre aide, et désolée pour mes messages à rallonge. 
  • réponse de LAPP 
  • 2813 msg
  • 17/11/2023 16:00
Hello,

Il est tout a fait illégal de transformer une journée de travail en journée de congé, au préjudice d'un salarié, sans accord ni préavis.

Cette situation peut être portée devant les prud'hommes (avec les autres) et faire l'objet d'une demande de régularisation de salaire, voir d'indemnité pour préjudice.

Je ne comprend pas la question en PS sur les jours de congés. Merci de ne pas faire de questions trop longue stp :)

  • réponse de apprenti09 
  • 18 msg
  • 18/11/2023 01:20
Bonsoir, merci pour votre réponse.

Pour le PS, je reformule :

Pour les vacances d'été, mon employeuse avait posé pour tout le monde les mêmes dates, c'est-à-dire, 3 semaines en août, donc 15 jours de congé payés.
Or, notamment à cause de mes arrêts maladie, je n'avais acquis que 6 jours à ce moment là.
Dans ce cas, les 9 jours restants que je n'ai pas encore acquis sont ils comptabilisés comme des jours de congés sans solde, donc non payés ? Ou peut-elle me les payer quand même et inscrire une valeur négative pour le solde dans la case "Congés N" ?

Merci !
  • réponse de LAPP 
  • 2813 msg
  • 20/11/2023 16:10
Pour les congés, ton cas relève de la règle suivante : « les salariés récemment embauchés qui n’auraient pas acquis un droit à congés suffisant ne seront pas rémunérés durant une partie de la période de fermeture. »

Donc pendant ces 15 jours de fermeture où tu n'avais acquis que 6 jours de congés payés, l'employeur peut soustraire 9 jours de paie sur ta feuille de salaire.

...

Le CFA à voir

CFA de CCI Formation EESC

Laxou(54)

------------------ annonces Google ----------------